Qu’est ce que la discrimination ?

La discrimination est une action ou une décision qui a pour effet de traiter de manière négative une personne en raison, par exemple, de sa race, de son âge ou de sa déficience. De telles raisons sont des motifs de discrimination et sont protégés par la loi.

Motifs de discrimination

  • la race
  • l’origine nationale ou ethnique
  • la couleur
  • la religion
  • l’âge
  • le sexe
  • l’orientation sexuelle
  • l'identité et expression de genre
  • l’état matrimonial
  • la situation de famille
  • la déficience
  • les caractéristiques génétiques
  • une condamnation qui a fait l'objet d'une réhabilitation ou d'une suspension du casier judiciaire (ou état de personne graciée).

 

Exemples

La discrimination peut prendre plusieurs formes. En voici quelques exemples :

  • Une banque a des critères qui rendent très difficile pour les nouveaux immigrants d’obtenir un prêt. Ceci peut être une forme de discrimination en raison de deux motifs de distinction illicite : la race et l’origine nationale ou ethnique.
  • Une personne est automatiquement référée à un second triage dans les aéroports, à cause de la couleur de sa peau. Ceci peut être une forme de discrimination en raison de sa couleur.
  • Un employeur attribue le quart de travail de fin de semaine à ses employés, sans demander s’ils observent le Sabbat qui leur interdit de travailler ce jour-là. Ceci peut constituer une forme de discrimination en raison de la religion.
  • Les exigences de capacité physique d’un employeur sont basées sur la moyenne d’un adulte de 25 ans au lieu d’être fixées en fonction des exigences du poste. Ceci peut être une forme de discrimination en raison de l’âge.
  • Une employée au rendement très satisfaisant annonce qu’elle est enceinte. Son employeur commence immédiatement à trouver des lacunes à son rendement, menant à son congédiement. Ceci peut constituer de la discrimination en raison du sexe.
  • Une politique accorde des avantages pour certains couples mariés, mais pas pour d’autres. Il s’agit peut-être d’un cas de discrimination en raison de deux motifs de distinction illicite : l’orientation sexuelle et l’état matrimonial.
  • Une employée ne peut pas continuer de travailler les quarts de soir ou de nuit, parce qu’elle ne trouve pas de services de garderie pour son enfant. Son employeur refuse de lui accorder la flexibilité des heures de travail de jour. Ce cas peut être une forme de discrimination en raison de sa situation de famille.
  • Un employeur exige que tous ses employés aient un permis de conduire valide. Les personnes qui ne peuvent pas conduire à cause d’une déficience n’ont pas l’occasion de démontrer qu’ils peuvent quand même accomplir les tâches requises, en utilisant le transport en commun, par exemple. La situation pourrait être une forme de discrimination en raison d’une déficience.
  • Une personne se voit refuser un emploi à cause d’une une condamnation qui a fait l'objet d'une réhabilitation ou d'une suspension du casier judiciaire. Ce cas peut être une forme de discrimination basée sur l’état de personne graciée.
  • Une personne se voit refuser un emploi après avoir partagé les résultats de leur dépistage génétique avec un employeur potentiel. La situation pourrait être un cas de discrimination en raison de caractéristiques génétiques.
  • Une politique exige que les personnes s’identifient soit comme homme ou femme. Il peut s’agir de discrimination raison de l’identité ou l’expression de genre.